Le site Internet de Beachcomber-Hotels utilise des cookies pour améliorer l’expérience des utilisateurs. Nous avons mis à jour notre politique en matière de cookies en fonction des changements apportés à la loi sur l’utilisation des cookies et autres technologies de suivi utilisées sur nos sites Internet. En poursuivant votre navigation sur notre site Internet, vous consentez à notre utilisation des cookies.

Destinations
LES RESEAUX SOCIAUX

Face à la flambée des prix du pétrole et aux enjeux environnementaux, la gestion des ressources énergétiques est au cœur de toutes les préoccupations.

Pour répondre à ces nouveaux défis, le gouvernement mauricien préconise l’intégration des énergies renouvelables à tout nouveau projet d’hôtel et IRS.

En tant que leader en matière de responsabilité sociale, Beachcomber Hotels a été le premier groupe à l’île Maurice à s’engager concrètement dans le développement durable, avec des stratégies et systèmes uniques pour promouvoir l’économie d’énergie et l’implication de la communauté :

  • Création d’infrastructures pour économiser et recycler l’eau
  • Mise en œuvre de systèmes et procédures permettant l’économie d’énergie
  • Constitution d’une organisation non gouvernementale (ONG) dédiée pour venir en aide à la population

 

Promouvoir l’économie d’eau

Stations d’épuration

Conscient de la nécessité de préserver les ressources en eau, Beachcomber Hotels a été la première compagnie à l’île Maurice à se doter d’une station de traitement des eaux usées. Chacun de nos hôtels a sa propre installation d’épuration. A titre d’exemple, celle que se partagent le Paradis Hotel & Golf Club et le Dinarobin Hotel Golf & Spa sur la Péninsule du Morne permet d’assainir de 600 m3 à 800 m3 d’eaux usées par jour.

Près de 60 % de l’eau récupérée après traitement servent à l’irrigation des jardins et du parcours de golf 18 trous.

 

Gestion des réserves d’eau

Les robinets et douches de tous les hôtels du groupe sont équipés de régulateurs de débit et d’aérateurs. L’utilisation de ces dispositifs a entraîné une diminution de 50 % de la consommation d’eau sans pour autant perturber le confort du client.

Nos hôtels sont aussi engagés dans une politique de sensibilisation de la clientèle à la rareté de l’eau. Dans cette optique, de petits autocollants et fiches d’informations sont placés bien en vue dans toutes les chambres pour indiquer aux clients qu’ils se trouvent dans une région sensible du point de vue de la ressource en eau et leur demander d’en faire bon usage.  

 

 

Unités de dessalement

Beachcomber Hotels a pris les devants bien avant que le dessalement devienne un sujet d’actualité. Nous avons été le premier groupe mauricien à investir, en 2002, dans une unité de dessalement pour les besoins de notre premier établissement aux Seychelles, le Sainte Anne Resort & Spa. Depuis, une nouvelle unité d’une capacité journalière de 300 m³3 a été installée pour renforcer les capacités de traitement.

En 2007, une autre station de dessalement a été construite sur la Péninsule du Morne. Forte d’une capacité de production de 800 m3 par jour, celle-ci couvre tous les besoins en eau du Dinarobin Hotel Golf & Spa et du Paradis Hotel & Golf Club. Près de 650 m3 d’eau sont utilisés à des fins domestiques et pour la consommation, tandis que 150 m3 sont destinés à l’irrigation des jardins et du parcours de golf. La capacité de dessalement sur la Péninsule du Morne est désormais de 1 600 m³ par jour, avec un accent particulier sur l’irrigation du golf.

Enfin, le réaménagement du Trou aux Biches Resort & Spa comprend la construction d’une unité de dessalement d’une capacité journalière de 450 m³ afin d’alléger la pression exercée sur le réseau public d’alimentation en eau dans cette région de l’île.

 

Economie d’énergie

Climatisation

Les systèmes de climatisation sont indispensables au confort des chambres dans les hôtels de luxe, mais ils sont particulièrement énergivores. Ils représentent, à eux seuls, au moins 45 % de la consommation énergétique totale.

Afin d’économiser l’énergie et de réduire les coûts associés, le groupe a installé des variateurs de vitesse sur les pompes d’eau glacée qui alimentent les systèmes de climatisation dans chacun de ses 9 hôtels. Cette mesure a permis de réguler la distribution d’eau glacée en tenant compte du taux d’humidité, de la température extérieure et du taux d’occupation, permettant ainsi de réduire la facture énergétique tout en optimisant le confort des chambres.

Beachcomber a également investi dans l’achat de thermostats intelligents. Grâce à ces dispositifs, le système de climatisation s’éteint automatiquement dès que la température des chambres atteint un niveau confortable et/ou que le client quitte sa chambre.

Ces systèmes, qui contribuent à réduire la consommation d’électricité, devraient être mis en œuvre d’ici peu dans tous les hôtels Beachcomber.

 

 

Energie solaire

Beachcomber affiche une réelle volonté d’investir dans l’énergie solaire. A terme, l’objectif est de remplacer les chaudières à eau chaude alimentées en combustibles fossiles par des systèmes solaires afin de réaliser des économies d’énergie appréciables.

Le Mauricia a été le premier hôtel mauricien à avoir recours à un tel système pour transformer les rayons solaires en énergie thermique en 2008. Graduellement, le Royal Palm, le Paradis Hotel & Golf Club, le Dinarobin Hotel Golf & Spa, le Trou aux Biches Resort & Spa and le Sainte Anne Resort & Spa se sont équipés de systèmes similaires.

A ce jour, nous avons installé des panneaux solaires sur une superficie totale de 3 700 m², ce qui fait de Beachcomber l’un des principaux utilisateurs d’énergie thermo-solaire dans cette région du monde.

Nous prévoyons que les autres hôtels du groupe seront aussi équipés de tels systèmes d’ici à fin 2014.

 

Eclairage économique

L’éclairage est un autre grand consommateur d’énergie indispensable aux hôtels. Dans cette optique, Beachcomber s’est engagé dans un ambitieux programme de remplacement des luminaires et de modernisation des ampoules étalé sur plusieurs années. L’objectif, à terme, est de remplacer les lampes à halogène et incandescentes, grosses consommatrices d’énergie, par des luminaires et ampoules à LED.

Le Trou aux Biches Resort & Spa comptait ainsi un éclairage composé à 80 % de LED à sa réouverture en 2010. Le dispositif d’éclairage des nouvelles chambres Deluxe du Shandrani Resort & Spa est également constitué à 100 % de LED.

A puissance d’éclairage égale, les ampoules à LED consomment de 6 à 10 fois moins d’énergie que celles à incandescence. Malgré des coûts de mise en œuvre élevés, le retour sur investissement est extrêmement intéressant.

 

 

Projets futurs

Systèmes de gestion de bâtiments (BMS)

Les hôtels Beachcomber pourraient aussi être équipés très prochainement de la technologie Building Management Systems (BMS). Ces systèmes de gestion des bâtiments fondés sur le principe de gestion centrale automatisée permettent une utilisation optimale de l’énergie pour le chauffage, la climatisation, l’éclairage et les dispositifs de sécurité, entre autres. Nos équipes travaillent actuellement sur plusieurs options et nous prévoyons une mise en service à partir de 2014.

LES RESEAUX SOCIAUX
Top