Beachcomber Hotels logo

Cookies

Le site Beachcomber Resorts & Hotels utilise des cookies pour améliorer votre expérience en tant qu’utilisateur. Nous avons mis à jour notre politique en matière de cookies pour refléter les modifications apportées à la loi sur les cookies et les technologies de suivi utilisées sur les sites Web. En cliquant sur « J'accepte », vous acceptez le stockage de cookies sur votre terminal pour améliorer la navigation sur le site et analyser l'utilisation du site.

Liste des Cookies

Centre de préférences en matière de confidentialité

Chaque fois que vous utilisez nos services en ligne, y compris nos applications, les cookies et autres technologies de suivi peuvent être utilisés de diverses manières, par exemple pour faire fonctionner le site Web beachcomber-hotels.com, pour analyser le trafic ou à des fins publicitaires. Ces technologies sont soit utilisées par nous directement, soit par nos partenaires commerciaux, y compris les prestataires de services tiers et les annonceurs avec lesquels nous travaillons.

Parce que nous respectons votre droit à la vie privée, vous pouvez choisir de ne pas autoriser certains types de cookies. Cliquez sur les différentes rubriques des catégories pour en savoir plus et modifier nos paramètres par défaut. Cependant, le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience du site et des services que nous sommes en mesure d'offrir.

Cookies strictement nécessaires:

Nous essayons de donner à nos visiteurs un site Web avancé et convivial qui s'adapte automatiquement à leurs besoins et souhaits.

Voir les détails
Cookies Fonctionnels:

Nous utilisons des cookies fonctionnels pour mémoriser vos préférences et vous aider à utiliser notre site Web de manière efficace et efficiente.

Voir les détails
Cookies analytiques:

Nous utilisons ces cookies pour mieux comprendre comment nos visiteurs utilisent beachcomber-hotels.com.

Voir les détails
Cookies commerciaux:

Nous utilisons des cookies tiers pour afficher des publicités personnalisées sur nos sites Web et sur d'autres sites Web.

Voir les détails
Refuser les cookies
Destinations
LES RESEAUX SOCIAUX

Vers la fin d’octobre chaque année, toute l’île Maurice s’illumine de mille feux. On dirait que l’espace d’une nuit, les étoiles du firmament sont toutes descendues sur terre. Ce sont en réalité des milliers de petites lampes allumées par des fidèles hindous pour célébrer la lumière et tout ce qu’elle symbolise. Ils célèbrent le Divali.

 

 

Mot hindi, « divali » signifie littéralement rangées de diyas ou petites lampes en terre cuite. Modernisme oblige, les luminaires électriques ont depuis longtemps surclassé ces frêles petits réceptacles d’huile végétale alimentant une mèche en fil de coton. Mais le peuple mauricien est attaché aux traditions. La lampe de terre n’a donc pas complètement disparue. Elle fait encore tourner des roulettes de potiers dans quelques petits villages, comme Arsenal, à la sortie nord de Port-Louis, qui en a même fait sa fierté.

Se balader à travers villes et villages la nuit de Divali est un plaisir visuel inégalé. Pour autant, célébrer le Divali ne se résume pas à cet effort créatif.

Le dévot hindou observe un certain nombre de rites vieux de plusieurs millénaires. Les jours précédant la célébration, il adopte un régime strictement végétarien. Il nettoie sa maison et les alentours de fond en comble, et n’hésite pas à repasser quelques couches de peinture s’il le faut. Il s’achète pour ce jour de fête des habits neufs.

Le matin de Divali, le fidèle prépare des friandises traditionnelles. Les temps ont changé et la femme active d’aujourd’hui se fournit chez le commerçant. Elle n’échappe pas, cependant, à la préparation du traditionnel gâteau patate. C’est une sorte de rissole faite à partir d’une pâte de farine et de patate douce et truffée de noix de coco finement râpé, sucrée et parfumée à la cardamome. La recette est authentiquement mauricienne, ce qui confère à cette friandise très prisée des Mauriciens une valeur symbolique. Celle de l’adaptation de cette célébration millénaire à son nouvel environnement, et qui lui a valu d’apporter une note typiquement mauricienne à un assortiment de délices aux noms évocateurs de l’Inde : barfi, rasgolla, gulaab jamun, laddoo...

Dans l’après-midi, quand le soleil se retire, le fidèle hindou se pare de ses nouveaux habits et offre ses prières aux dieux. La nuit de Divali est celle de la déesse Lakshmi, qui symbolise la beauté et la prospérité. Elle est la manifestation féminine de Vishnu, une des figures de la Trinité hindoue.

Les prières dites, les diyas sont allumées et elles éclaireront les maisonnettes toute la nuit. Pour les modernistes, une petite pression sur l’interrupteur suffit et les guirlandes lumineuses, installées d’avance, prennent vie. Les friandises, au préalable offertes aux dieux, sont partagées avec les voisins, amis et proches. Les enfants font éclater des feux d’artifice. On reçoit à sa table pour de somptueux dîners végétariens. On échange des cadeaux.

Le partage des friandises est aussi un geste qui renoue les liens d’amitié effrités avec le temps. Offrir des friandises aux proches et amis, c’est apporter un peu de douceur dans leurs vies. Il est dit que la nuit de Divali, les vieilles rancœurs sont oubliées et les relations relancées sur de nouvelles bases.  

 

LES RESEAUX SOCIAUX
Top