Le site Internet de Beachcomber-Hotels utilise des cookies pour améliorer l’expérience des utilisateurs. Nous avons mis à jour notre politique en matière de cookies en fonction des changements apportés à la loi sur l’utilisation des cookies et autres technologies de suivi utilisées sur nos sites Internet. En poursuivant votre navigation sur notre site Internet, vous consentez à notre utilisation des cookies.

Slider

TROUVEZ L’HÔTEL BEACHCOMBER QUI CONVIENT À VOS PROCHAINES VACANCES

Arrivée
-
Départ
-
nuit(s) : -

Le Musée de la Photographie de l’île Maurice 

Les voies romaines étaient pavées

Les premières mentions de chaussées pavées coïncident au Moyen Age avec l’essor urbain du XIIe siècle. C’est dire le lien prédestiné entre la rue du Vieux Conseil et ses pavés qui conduisent au Musée de la Photographie de l’île Maurice. Comme la photo, les pavés résistent au passage du temps. 

Le Musée de la Photographie de l’île Maurice est un musée privé fondé en 1966 par le collectionneur Tristan Bréville et son épouse. Il est abrité chez eux à Rose-Hill puis à Quatre-Bornes. Il intègre son emplacement actuel en 1993 dans un édifice ancien cédé par la mairie de Port-Louis et restauré grâce à l’aide de l’Association des Maires francophones (AIMF). L’inauguration officielle, le 1er juillet 1993, a lieu en présence de Jacques Toubon, ministre français de la Culture, et Jean-Luc Monterrosso, directeur de la Maison européenne de la photographie.
 
L’île Maurice est un des premiers pays au monde à avoir pratiqué ce qui est considéré comme un art. Le daguerréotype fait son apparition à Maurice en février 1840, quatre mois après l’achat du brevet de Louis Daguerre en France. 
 
De nombreux documents sur l’histoire de la photographie à l’île Maurice - des portraits, des paysages, des scènes de ville et de campagne, des grands événements, des usines, des scènes de pêche, les premières automobiles, les premiers autobus (1930), le chemin de fer mauricien, les maisons coloniales, les édifices historiques, la flore et la faune - sont exposés au Musée de la Photographie de l’île Maurice. 
 
Sa collection contient plus de mille appareils photographiques de différentes époques, dont l’objectif de Charles Chevalier fabriqué pour Daguerre en 1839. Ses (plus de) 400 000 négatifs sur acétate, ses 5 000 plaques sur verre, ses 28 daguerréotypes, ses 10 autochromes des frères Lumière, ses (plus de) 200 000 tirages de l’histoire et des paysages de l’île Maurice, ses 9 000 cartes postales anciennes, ses (plus de) vingt-cinq heures de films sur Maurice et ses habitants à partir de 1939, sa documentation de journaux de la fin du XIXe siècle à 1945 sur la photographie à Maurice et des livres et journaux sur l’histoire du cinématographe à Maurice depuis 1897 font également du Musée de la Photographie de l’île Maurice un centre de recherche iconographique.

 

Top